CONCEPTEUR DE LÉGENDES


LANGUE
version française  English version
 
 

HISTORIQUE DE LA MARQUE

LES DOSSIERS SECRETS
Les petits mystères derrière les grandes marques

La firme japonaise plus que quadragénaire, bien connue pour ses pédales d'effets, est indissociable de l'histoire de la guitare électrique et de l'électronique associée à la création musicale.

 
  Du micro aux microprocesseurs
La société nippone Nisshin Onpa, fondée vers le milieu des sixties, se spécialisa tout d'abord dans la fabrication de capteurs magnétiques pour guitares électriques. Ce n'est qu'en 1969 que Nisshin Onpa se lança dans la conception de pédales d'effets, mais en OEM (Original Equipment Manufacturer), c'est-à-dire que ses effets sortirent sous le nom d'autres marques, comme Ibanez™. La relation commerciale entre les deux firmes se renforça dès le début des années soixante-dix, au point qu'Ibanez™ devint le premier client de Nisshin Onpa.

Le succès planétaire
Nisshin Onpa employait alors la technologie de l'époque, notamment des circuits intégrés audio de qualité banale, fabriqués à très grande échelle. Mais la firme intégra ensuite dans ses pédales d'overdrive le double ampli opérationnel JRC 4558, copie japonaise de l'original américain conçu par Texas Instruments, le TI 4558. Ainsi naquit, en 1974, la fameuse overdrive Ibanez™ Tube Screamer TS-808©, que Nisshin Onpa vendait parallèlement sous sa propre marque, Maxon, sous la référence OD-808. Le succès de cette overdrive devint planétaire et provoqua un véritable succès commercial. On en vit partout... Stevie Ray Vaughan en avait deux reliées en série dans son set de pédales, et d'autres célébrités en possédaient, telles que Gary Moore, Clapton, Santana ou encore Rory Gallagher, Steve Stevens, Marty Friedman, Buddy Guy, pour ne citer que les principaux...

 
  Une collaboration étroite
Maxon fabriqua avec succès la totalité de la gamme des pédales Ibanez™ de 1974 à 2002, et notamment la "série 9". Puis cette dernière cessa toute collaboration avec Nisshin Onpa et créa sa propre ligne de pédales, en s'inspirant très largement des références incontournables durant plus de trente ans, durée qui fait tomber les éventuels brevets dans le domaine public, ce qui autorisa Ibanez™ à cloner les modèles de pédales vintage.

L'empreinte de Maxon
Maxon a laissé des références dans les pédales d'effets et surtout dans la catégorie des overdrives. Après une brève incursion dans l'audionumérique qui ne fut pas suivie d'effets, Maxon s'appliqua à commercialiser, à partir de 2002, des pédales haut de gamme, en rééditant des modèles vintage, en employant les composants de l'époque, notamment les lignes à retard analogiques qui ont, elles aussi, contribué au succès des Ibanez™ et des Maxon.

Dr Boost
Extrait du magazine Guitar Part 12/2007
Voir l'article  |  Voir les autres parutions presse

A lire aussi (en anglais) :
"Ibanez Tube Screamers History" par www.AnalogMan.com

 
   

® est une marque distribuée exclusivement par Filling Distribution®